Archives de l’auteur Maiga

ParMaiga

Compte Unique du Trésor (CUT) et intégration des fonds des EPN

LE TRÉSOR POURSUIT LA MISE EN ŒUVRE DU COMPTE UNIQUE DU TRÉSOR POUR UNE GESTION PERFORMANTE DE LA TRÉSORERIE DE L’ETAT

La modernisation de la gestion des finances publiques, notamment à travers la mise en œuvre d’une gestion performante de la trésorerie, s’impose dorénavant à tous les Etats membres de l’UEMOA, conformément aux directives du Cadre harmonisé de gestion des finances publiques, adoptées en 2009 par le Conseil des Ministres de l’UEMOA et transposées par le Mali. A l’instar des autres Etats membres, le Mali s’est pleinement engagé dans la mise en œuvre de cette réforme ambitieuse à travers la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DNTCP) qui vient d’organiser deux sessions de renforcement de capacités des acteurs administratifs et comptables impliqués dans la mise en œuvre progressive du CUT.

En effet, dans le cadre du Plan de Réforme de la Gestion des Finances Publiques au Mali (PREM 2017-2021), la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DNTCP) a organisé deux sessions de formation sur la mise en œuvre du Compte Unique du Trésor et l’intégration des fonds des EPN au CUT en novembre 2019.

Les deux sessions se sont tenus du 12 au 14 novembre 2019, en faveur des Directeurs Généraux et des Agents comptables des établissements publiques nationaux (une trentaine de responsables des EPN) ; puis, du 19 au 21 novembre 2019, concernant les cadres de la DNTCP (plus d’une cinquantaine de cadres). Au total, près de quatre-vingt acteurs administratifs et gestionnaires comptables ont pris part à ces deux ateliers organisés par la DNTCP.

Face à un contexte international défavorable et aux contraintes budgétaires actuelles, la mise en œuvre d’une gestion performante de la trésorerie et d’un dispositif de Compte Unique du Trésor constituent des leviers indispensables afin de permettre à l’Etat de faire face à ses engagements dans la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD 2019-2023).

Dynamique inclusive et progressive

Comme l’ont rappelé les orateurs au cours des travaux, les activités et les mesures d’accompagnement, mises en œuvre avec l’appui du PREM et des partenaires techniques et financiers, permettent de donner corps à la reforme, et de poser les jalons d’une dynamique marquée par une approche inclusive et progressive. Cette démarche permet de mobiliser toutes les parties prenantes afin que la réforme de l’Etat puisse prendre appui sur des pratiques nouvelles, innovantes en s’inscrivant dans une dynamique d’ensemble.

Le dispositif de CUT est un des éléments clés pour le renforcement de la gestion de la trésorerie de l’Etat, en permettant de centraliser les liquidités de l’Etat qui peuvent exister dans une multitude de comptes dans le système bancaire. Il permet, par ailleurs, en s’appuyant sur une bonne tenue de la comptabilité, de connaitre, à tout instant et avec précision, le niveau des disponibilités permettant à l’Etat de faire face aux dépenses prévues.

Ces travaux, conduits par la Commission de mise en œuvre du CUT de la DNTCP, s’inscrivent dans le cadre du Plan d’action 2019-2021 issu du séminaire national sur la gestion de la trésorerie et le Compte Unique du Trésor, organisé par le Ministère de l’Economie et des Finances du 12 au 14 mars 2019 à Bamako, avec l’appui du FMI et du gouvernement du Japon.

Le séminaire national de mars 2019 a permis, en particulier, d’aboutir à la signature d’une convention bipartite entre l’Etat et les 14 banques commerciales du Mali, qui permet de rendre opérationnel le dispositif de compte unique du Trésor, à travers le mécanisme de nivellement des comptes bancaires publics vers le CUT à la banque centrale.

Les deux sessions de formation ont ainsi atteint leur principal objectif : appuyer l’appropriation des concepts et mécanismes du CUT par les responsables administratifs et financiers des EPN, ainsi que par les cadres du Trésor ; et ainsi faciliter le processus d’intégration des fonds des EPN dans le CUT.

Le renforcement des capacités constitue un des piliers du plan d’action 2019-2021. Bénéficiant du portage des plus hautes autorités maliennes, et de l’appui des partenaires techniques et financiers, il se poursuivra avec la modernisation des systèmes d’information de gestion des finances publiques, dans un objectif de performance et de maitrise des risques dans la gestion publique.

Enfin, il constitue pour la DNTCP un levier important pour ouvrir et engager un dialogue de gestion constructif avec les différentes parties prenantes au processus, notamment les gestionnaires administratifs et financiers des démembrements de l’Etat que sont les Etablissements Publics Nationaux, EPN.

Rappelons que les deux sessions ont été animées par les équipes techniques de la DNTCP appuyées par le Conseiller résident du FMI auprès de la DNTCP.

Commission CUT/DNTCP