Mot de Bienvenue de Monsieur le Directeur de la DNTCP

M. SIDI ALMOCTAR OUMAR Directeur National

La DNTCP, une des administrations financières centrales placées sous l’autorité du ministère de l’économie et des Finances, est un acteur essentiel en matière de gestion des finances publiques à travers ses missions de règlement des dépenses, de la gestion de la trésorerie et de tenue de la comptabilité.

Les nouvelles missions de la DNTCP ont été redéfinies suivant l’article 2 de l’Ordonnance N°02- 030/P-RM du 04 mars 2002 portant créa­tion de la DNTCP comme suit :

  • l’exécution du budget des organismes publics et parapublics ;
  • la gestion de la trésorerie publique et la gestion du portefeuille de l’Etat ;
  • l’élaboration et la mise en œuvre de la poli­tique financière et monétaire de l’Etat ;
  • le suivi, la mise en œuvre et l’élaboration de la politique de l’Etat en matière d’assurance.Elle est résolument engagée dans l’atteinte des objectifs et priorités du CSCRP pleinement repris dans le Programme de Développement Economique et Social (PDES) du Président de la République du Mali, qui constitue, le socle de l’action gouvernementale sur la période 2008-2012.Depuis 2004, nous avons entrepris un vaste programme de réformes qui s’inscrit dans le cadre du plan d’actions Gouvernemental d’amé­lioration et de modernisation de la gestion des finances publiques, qui vise entre autres objectifs :
    • La gestion transparente et rigoureuse des deniers publics ;
    • La célérité et l’efficacité dans le traitement des données financières et comptables ;
    • La satisfaction des exigences normatives internationales et des attentes des usagers.

    La réalisation de certaines actions a permis de marquer une avancée certaine.

    L’élaboration du nouveau référentiel compta­ble de l’Etat appuyé d’un manuel de procédures comptables simplifiées s’inscrit dans cette dyna­mique.

    A ces résultats s’ajoutent entre autres :

    • Le traitement automatisé des mandats bud­gétaires ;
    • La mise en place du contrôle interne comp­table, garant de la qualité comptable qui se trouve désormais au centre des préoccupations de la DNTCP avec le renforcement du dispositif qui s’appuie désormais sur des contrôleurs internes;
    • Le renforcement du secteur public local, dans le cadre de la politique de rapprochement de l’administration aux usagers, à travers la création entre 2005 et 2009 de vingt huit (28) nouvelles recettes perceptions, ramenant ainsi le nombre des recettes perceptions de 53 à 91.
    • Le renforcement de son offre de services aux Etablissements Publics à Caractère Administratif (EPA) en élaborant un référentiel budgétaire et comptable appuyé d’un guide de fonctionnement des comptes. Ceci a permis d’harmoniser la tenue des comptes de tous les EPA en facilitant la consolidation de leur situa­tion financière et l’amélioration de la qualité du Tableau des Opérations Financières de l’Etat (TOFE) en l’élargissant de façon exhaustive aux EPA.
    • L’amélioration de la qualité du service rendu aux contribuables se poursuit avec l’ou­verture d’un guichet de consultation du statut des mandats par le public envisagé afin de créer une interface entre l’administration du trésor et ses usagers.Pour accompagner cette modernisation, un ambitieux programme de formation est en cours de réalisation. L’accent a été mis sur la maîtrise de nos applications informatiques et de nos pro­cédures réglementaires.Dans le cadre de la recherche permanente de l’amélioration de la qualité du service rendu, nous avons d’autres chantiers en perspectives :
      • La mise en place d’un progiciel intégré de gestion de la comptabilité générale de l’Etat qui concrétisera l’automatisation de la chaine de traitement à la fois des dépenses et des recettes ;
      • Les réformes institutionnelles et organisationnelles devant aboutir à un cadre institution­nel adéquat ;
      • La mise en œuvre de la solution IMAGE-CHEQUE (SICA-UEMOA) pour un traitement automatique des chèques;
      • La mise en place d’un véritable plan de tré­sorerie de l’Etat.

      Tout en souhaitant une bonne et heureuse année 2011 aux lecteurs du Magazine «Challenges Maliens», je puis vous assurer que l’ensemble du personnel de la DNTCP est animé par l’ambition d’être une administration de référence tant par la qualité de ses prestations qu’en matière de gestion des finances publiques.

      M. Sidi Almoctar OUMAR